La gestion des répertoires linguistiques: langue initiale, seconde et étrangère en Galice

Referência bibliográfica:

Valcárcel C., Pino L. e Froján F. (2012). “La gestion des répertoires linguistiques: langue initiale, seconde et étrangère en Galice”. Em Herreras J.C. (dir.), L’Europe des 27 et ses langues, pp. 295-310, Valenciennes: Presses Universitaires de Valenciennes.

Resumo em francês:

Terre d’émigration mais aussi d’immigration,la Galice  constitue un des territoires bilingues de l’Espagne plurilingue. Les circonstances historiques et territoriales ont beaucoup marqué les répertoires linguistiques de la population galicienne. De ce fait, à côté du galicien et de l’espagnol, langues co-officielles, il faut tenir compte des langues de l’émigration (notamment le français et l’allemand) et de celles de l’immigration (le roumain et l’arabe, parmi les principales), toujours présentes dans une partie non négligeable des familles galiciennes. Finalement, il ne faut pas oublier l’acquisition croissante des langues étrangères, notamment de l’anglais, du français et parfois même de l’allemand.

Depuis l’approbation de son statut d’autonomie en 1981, la société galicienne a essayé de gérer la diversité des répertoires linguistiques des citoyens. On a ainsi assisté à un passage progressif d’une politique linguistique favorisant le monolinguisme en espagnol à un modèle qui encourage l’ouverture et l’enrichissement des répertoires linguistiques. Un enseignement bilingue galicien-espagnol s’est graduellement mis en place pendant ces trois dernières décennies et, en même temps, l’apprentissage de deux étrangères est devenu obligatoire à partir de 2007. Par conséquent, un étudiant galicien  entrant dans  le système universitaire est censé connaître au moins quatre langues : les deux langues co-officielles (galicien et espagnol) et deux langues étrangères (l’anglais et, le plus souvent, le français). Les résultats de cette politique linguistique devraient placerla Galicedans une situation privilégiée au sein d’une Europe plurilingue et la rendre plus compétitive et performante face aux processus de mondialisation.

D’une perspective intégrale, c’est-à-dire, qui prendra en compte les langues co-officielles et étrangères, notre contribution analysera l’évolution des politiques linguistiques mises en place. Les problèmes soulevés par leur application seront également présentés aussi bien du point de vue pédagogique que sociolinguistique.

Texto completo com gráficos:

Anúncios

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s